Optimiser vos compositions graphiques d’affichage dynamique avec Photoshop

par | 17 Avr 2019 | Comment ça marche

Dans sa volonté de faciliter l’accès à l’affichage dynamique, SIGNAO propose un outil d’aide à la création graphique en ligne. Malgré cela, si vous avez une charte graphique contraignante ou des besoins spécifiques, le recours à un logiciel de création graphique plus avancé pourrait être incontournable. Adobe Photoshop est une des références pour ce type de réalisation. La grande force de ce logiciel est qu’il répond à des besoins simples, comme le redimensionnement d’images, et à des besoins plus complexes comme la retouche de photos.

A quel moment utiliser un logiciel de création graphique ?

Dans la composition de votre affichage dynamique, plusieurs cas de figure justifient le recours à un logiciel de création graphique :

  • La préparation de compositions dont le rendu visuel est très cadré ou charté ;
  • La création graphique créative, à partir de plusieurs éléments ;
  • L’optimisation de visuels existants (lumière, contraste, détourage,…) ;
  • La mise en valeur d’éléments par le jeu des effets spéciaux (éléments textuels, formes ou visuels)

 

A noter que Photoshop doit être utilisé uniquement pour les éléments statiques de vos compositions.

Bien préparer son projet sur Photoshop : connaitre ses besoins et ses écrans.

Pour composer de manière efficace, une étape de préparation est indispensable. Elle consiste à :

  • rédiger vos besoins,
  • à faire un point sur les éléments nécessaires à la création (textes, images, logos, …)
  • à réaliser une maquette rapide de la mise en page souhaitée.

 

maquette wireframe création composition affichage dynamiqueexemple de maquette de composition au trait

 

Ensuite, se posent quelques questions techniques relatives aux écrans de diffusion : 

L’orientation de l’écran

Selon leur emplacement, leur objectif et les contraintes du lieu, les écrans se présentent au format paysage (dans le sens de la largeur), ou au format portrait (dans le sens de la hauteur). L’organisation des éléments de la composition s’en retrouve logiquement impactée.

position orientation écrans affichage dynamique portrait paysageun même écran, deux positions

Le ratio de l’affichage

Aujourd’hui, le parc d’écrans est majoritairement composé d’écrans 16:9 (format panoramique). Cependant, résistent encore quelques dinosaures au format 4/3 (identique aux télévisions à tube cathodique).

formats écrans affichage dynamique
les ratios les plus communs des écrans sont 4:3 et 16:9

Soyez-y attentif car un mauvais ration donne des images déformées. 

 

La résolution de l’écran

La résolution de l’écran, c’est le nombre de pixels que l’écran affiche. Les visuels créés doivent se conformer à cette résolution : pas assez de pixels dans le visuel dégraderaient l’image, trop de pixels chargeraient inutilement la mémoire et la capacité de travail du dispositif d’affichage dynamique.

Les résolutions les plus courantes sont les suivantes :

  • parmi les écrans 16:9 :
    1280x720 (HD-720-720p), 1920x1080 (Full HD-HD1080-1080p) et 4096x2160 (4K).
  • parmi les 4/3 :
    800x600, 1024x768 et 1280X600.

Création du projet Photoshop

La première étape de la création est le paramétrage du document. La définition de plusieurs paramètres est nécessaire :

paramétrage photoshop création affichage dynamique

1/ largeur et hauteur : saisissez ici la résolution maximale de l’écran, ou de l’élément visuel à créer.
2/ orientation : permet de facilement inverser la largeur et la hauteur, pour s’adapter aux différentes dispositions d’écran, portrait ou paysage
3/ la résolution : il faut ici entendre la finesse de la définition. 72 ou 96 pixels par pouce sont des définitions optimales.
4/ le mode colorimétrique : les écrans fonctionnent avec 3 couleurs (Rouge, Vert et Bleu). « Couleur RVB » est donc le mode le plus adapté.

L’organisation d’un document de travail sur photoshop

Photoshop fonctionne sur un principe de calques, qui peuvent être rangés et organisés dans des dossiers. Il est fortement conseillé de nommer ces calques et de les ranger dans des dossiers dès le début du projet.

Une bonne pratique d’organisation appliquée à une composition d’affichage dynamique consiste à :

  • Créer des dossiers « Corps de composition », « En-tête » et «  Pied de composition » ;
  • Ranger dans ces dossiers tous les calques qui s’y rapportent.

La création de la composition : éléments statiques et éléments dynamiques

Dans un premier temps, la création graphique sous Photoshop ne tient pas compte de la différence de natures de ses composants : éléments statiques (cad qui sont fixes, ou figés – comme des images) et éléments dynamiques comme les données qui se réactualisent de manière autonome (selon la source : météo, dernières publications des réseaux sociaux, les horaires de bus,…ou toutes données émanant d’un logiciel métier).

Il faut donc intégrer, sans dissociation, ces éléments dans la maquette de la composition sous Photoshop. Ce n’est que dans un second temps que ces données seront cachées.

cacher les calques pour exporter création d'affichage dynamique
Comme sur cette exemple, où l’oeil sur la gauche du calque « Détail du menu » est décoché. Ces informations ne seront pas intégrées dans l’export. Ces données seront ajoutées directement dans SIGNAO et mises à jour automatiquement.

Pour exporter des éléments séparément, procédez de la sorte pour chaque élément, en cachant les autres éléments non souhaités.

L’optimisation de l’export des visuels

Une fois la composition de la mise en page terminée, il faut donc l’exporter.
Photoshop propose une interface d’export optimisée pour le web et les écrans. Elle est accessible par le menu Fichier/Exportation/Enregistrer pour le web.

export visuel photoshop pour création affichage dynamique

 

Cette interface propose deux réglages principaux :

export éléments graphiques création affichage dynamique dans photoshop
1/ le choix du format : jpeg ou png. Le format jpeg sera à privilégier pour les photos. 
Le format png est adapté pour les éléments graphiques comportant peu de couleurs : schémas, dessins, etc. Le png permet aussi d’intégrer de la transparence dans les visuels.
2/ la qualité : cette option n’est disponible que pour le format jpeg. Elle permet d’alléger le poids du visuel. Pour une composition d’affichage dynamique, il est conseillé de laisser la qualité sur 100.

L’intégration dans SIGNAO

Une fois ces différentes étapes réalisées, il ne reste plus qu’à importer les éléments graphiques dans SIGNAO, ou tout autre logiciel d’affichage dynamique. Ils sont alors à disposition dans la bibliothèque, disponibles pour l’intégration dans vos compositions dynamiques.

 

 

Vous êtes impatients de découvrir la solution SIGNAO ?  

Share This